Publication


Bonnet and Destré and Lefévre
Un éclairage sur la prise en compte des situations familiales dans le système de retraite français : connaissance et opinions
Retraite et société, 2011
URL, JabRef BibTex, Abstract
En France, bien qu’encore peu nombreux, les travaux sur la connaissance des droits à retraite soulignent le niveau peu élevé d’information des individus, non seulement en termes de législation, mais aussi en ce qui concerne leurs propres droits. Jusqu’à présent, la littérature s’est concentrée sur les droits à la retraite acquis par les individus en contrepartie des cotisations versées. Mais il est aussi possible d’acquérir des droits d’une autre manière, en tant que conjoint ou parent. Cet article a deux objectifs : le premier est de documenter la connaissance des individus sur les grands principes du dispositif de la pension de réversion ; le second consiste à étudier l’adéquation entre certaines règles des dispositifs actuels tenant compte de la famille dans le système de retraite et les aspirations des individus. Devant le peu de données disponibles, nous avons introduit des questions spécifiques dans l’enquête Relations familiales et intergénérationnelles (Erfi), réalisée en 2005. L'article met en évidence qu’un tiers des individus âgés de 40 ans et plus vivant en couple ne sait pas ou se trompe sur ce qu’il recevrait en cas de décès de son conjoint. Le degré d’information dépend par ailleurs des caractéristiques des individus. Il augmente avec l’âge, le diplôme et, plus important, pour les couples dans lesquels les revenus de la femme représentent une part plus faible des ressources du ménage. Il apparaît aussi que les droits à la retraite des veuves sont mieux connus que ceux des veufs, dont on pense souvent qu’ils ne sont pas éligibles à la réversion. Concernant les opinions sur la pension de réversion et les droits familiaux, le soutien à ces dispositifs est important, même si des différences apparaissent selon le sexe, l’âge ou la catégorie socioprofessionnelle.

Reference


@article{BONNET2011,
  author = {Bonnet and Destré and Lefévre},
  title = {Un éclairage sur la prise en compte des situations familiales dans le système de retraite français : connaissance et opinions},
  year = {2011},
  journal = {Retraite et société},
  volume = {60},
  pages = {15-41},
  month = {Jan},
  url = {http://www.cairn.info/revue-retraite-et-societe-2011-1-page-15.htm},
  timestamp = {03.09.2012},
  owner = {Renman},
  abstract = {En France, bien qu’encore peu nombreux, les travaux sur la connaissance des droits à retraite soulignent le niveau peu élevé d’information des individus, non seulement en termes de législation, mais aussi en ce qui concerne leurs propres droits. Jusqu’à présent, la littérature s’est concentrée sur les droits à la retraite acquis par les individus en contrepartie des cotisations versées. Mais il est aussi possible d’acquérir des droits d’une autre manière, en tant que conjoint ou parent. Cet article a deux objectifs : le premier est de documenter la connaissance des individus sur les grands principes du dispositif de la pension de réversion ; le second consiste à étudier l’adéquation entre certaines règles des dispositifs actuels tenant compte de la famille dans le système de retraite et les aspirations des individus. Devant le peu de données disponibles, nous avons introduit des questions spécifiques dans l’enquête Relations familiales et intergénérationnelles (Erfi), réalisée en 2005. L'article met en évidence qu’un tiers des individus âgés de 40 ans et plus vivant en couple ne sait pas ou se trompe sur ce qu’il recevrait en cas de décès de son conjoint. Le degré d’information dépend par ailleurs des caractéristiques des individus. Il augmente avec l’âge, le diplôme et, plus important, pour les couples dans lesquels les revenus de la femme représentent une part plus faible des ressources du ménage. Il apparaît aussi que les droits à la retraite des veuves sont mieux connus que ceux des veufs, dont on pense souvent qu’ils ne sont pas éligibles à la réversion. Concernant les opinions sur la pension de réversion et les droits familiaux, le soutien à ces dispositifs est important, même si des différences apparaissent selon le sexe, l’âge ou la catégorie socioprofessionnelle.}
}

Subscribe to our Mailing List!

Fill the form below with your contact information to receive our bi-monthly GGP at a glance newsletter.